F
 
FAILLIR vb en emploi personnel.
'Las ! Je faille ! Banqueroute ! Toute cette prison vaine !...' F1, 89.
*
 
 FARCER vb.int.
Néologisme. Faire des farces, s'amuser.
'Elles farçaient pas, seulement elles voulaient respirer ! elles s'étranglaient l'une dans l'autre !' F1, 138.
*
 
FARFOUILLER (SE) vb. pron.
Néologisme. À partir de farfouiller, se fouiller.
'Quand je passais ils se farfouillaient... pleins de plis leurs burnous sur leurs redingotes !' F1, 75.
*
 
FARINÉ adj. part.
Néologisme à partir de enfariné, dans l'expression avoir la gueule enfarinée, être gêné.
'Vous arrivez vous, fariné, constater le pendu...' F1, 78.
*
 
FATIGUER vb. int.
Néologisme sémantique. Sans doute à partir de 'tu nous fatigues', devient un verbe pour intimer à quelqu'un l'ordre de partir.
' - Fous le camp aussi toi ! Trisse ! Fatigue !' F1, 151.
*
 
FAUX-FUYEUX n.m.
Néologisme à partir de 'faux-fuyant', moyen détourné de se tirer d'embarras ou d'élucider une question.
'Faux-fuyeux! Trouilleux! Libige! mauvaise fois! cochon!' F1, 36.
*
 
FÉFÈME n.f.
Néologisme sur le modèle de mémère pour femme, épouse.
'Cocotte aussi chante aux supplices ! et Rangon donc !... et sa féfème !...' F1, 105.
*
 
FEINTISE n.f.
'Les nouvelles des hommes puent toujours la feintise, la loucherie, le crime...' F1, 160.
 *
 
FÉRU (ds expression être féru pour)
‘Moi aussi je suis féru pour l’air ! Je me vois ! je vogue déjà’, FI, 10. 
*
 
FESSE adj. adv.
A partir de 'aimer la fesse', amateur de sexe.
'Le pire c'est qu'il me prenait à part et qu'il m'accusait moi d'être fesse ! trousse-fesses ! trousse-tutus ! de jardiner!' F1, 145.
*
 
FIA
Reprise de la dernière syllabe de mystifia.
'Nous mystifia-t-il ? fia pas ?' F1, 78.
*
 
 
FIAS n.m.
Argot.
1. Individu, souvent utilisé de façon péjorative.
'S'il était béni le fias ! le Jules ! le dévoyeur ! le naufrageur !' F1, 138 ;
'Ils se traitent de fias ! d'aveugles ! de sourds !' F1, 148.
2. Derrière, sans doute par déformation à partir de fion.
'J'ai plus grave que lui !... l'article 75 au fias !... Ça c'est de la lutte!... ' F1, 82 ;
'Votre fias ! votre fias d'abord ! à genoux, et au trou et louchez !' F1, 117 ;
'Il me verrait là au gnouf le fias tout croûtes, il dirait : bobo !' F1, 126.
*
 
FICHE n.f.
Argot. Souteneur. Fiche vient de l'anglais fish ('poisson'), en référence au maquereau, c'est-à-dire au souteneur.
'C'est un peu tous les ateliers.. ça sort, ça rentre... c'est mouche, c'est bignolle... c'est au ragot, c'est à la fesse, c'est à la fiche...' F1, 129.
 
FIGER vb. int.
Pour se figer.
'Votre sourire fige en bourrelets puants... la nature marre !' F1, 117.
*
 
 
FILANDIEUX n.m.
'Et troulecteurs de romans russes, filandieux, anguleux, mériqueux, plagieux, anti-vous ! vous dégueulerez vos trahisons !' F1, 81.
*
 
FIOTE n.m.
'Je culbutais les fiotes! Le vide général à ma voix!' F1, 27.
*
 
FLAUBERT n.m.
Argot. Racontars. Voir note de la Pléiade IV (p.1240).
'Venez ici et vos flauberts! F1, 36.
*
 
FLAMBOYEUSE adj. f.
Néologisme à partir de flamboyante.
'(...) ça serait la fête la plus ample, la plus victorieuse, flamboyeuse, qu'on aura vue!' F1, 23.
*
 
FLICFLAQUER vb.
Néologisme.
'Ah la joie qui vous monte d'un coup ! Secoue ! vous flicflaquez sur vos béquilles ! la joie ! cette joie ! petites hémorroïdes comme grand-mère ?' F1, 115.
*
 
FLUBER vb.
Argot. La note de la Pléiade (IV, p.1236) indique que ce le verbe est attesté par Aristide Bruant en 1906, à mettre en relation avec les flubes dans l'expression foutre les flubes, faire peur.
'Sitôt dit fait! Croisade! croisons! Pendards! pendons! Mauviette qui flube!' F1, 34.
*
 
FOIGNE n.m.
Néologisme par croisement de foiron et de figne, tous deux signifiant postérieur.
'J'ai le mandat d'arrêt au foigne !...' F1, 60.
*
 
FOLICHONNERIE n.f.
Néologisme à partir de l'adjectif folichon, drôle, utilisé par antiphrase pour peu attrayant.
'Ah jouisserie néon! La folichonnerie totale!' F1, 28.
*
 
FORCIPRESSÉ p.p.
'Vous avez consulté vingt fois ! Ils vous ont louché dur au cul ... renfrogné, dodeliné... vous ont forcipressé bien l'oigne, y introduit dix... vingt petites mèches !...' F1, 114.
*
 
FORTIF n.m.
'Un moment il reconsidérait... il se regardait plus au miroir... il reconsidérait ses Époques... l'Époque fortifs... son plafond... s'il avait bagotté aux 'Portes' !' F1, 132.
*
 
FOUETT n.m.
Apocope de fouettard, dans père fouettard, muni d'un fouet et chargé de punir corporellement les enfants notamment en les frappant au derrière; assonance avec fiote, fion, troufe désignant le postérieur.
'Trente-six mille pieds qui me chatouillent de vous botter le fouett!' F1,.
*
 
FOURRER vb.tr.
Argot. Faire foutre.
'Allez vous fourrer!', F1, 15.
*
 
FOURVOYER vb. tr.
Céline reprend le sens utilisé dans le vocabulaire de la vénerie, lorsqu'un chasseur 's'écarte de la voie et court un autre cerf que celui de la meute' (note Péiade IV, 1266). Dans le passage de Féerie 1, Céline se décrit en animal traqué à travers l'Europe.
'Toute l'Europe pour moi est forêt et meute et veneurs...' F1, 67.
'Je me marre ! j'abboye !... si je leur fourvoye leurs galoperies... le ranz !' F1, 67.
*
 
FOUTRAISE n.f.
Néologisme à partir de foutaise et de foutre, sur le modèle de foutaise.
'Toujours il y a eu des encagés ! pardi ! pardine ! la belle foutraise !' F1, 47.
*
 
FOUTIRENT forme vb. du passé simple de foutre
En résonance, dans Féerie 1, avec construisirent.
'Les artisans du bâtiment, les comités des Briques publiques, les ceusses qui construisirent les forts, les ceusses qui foutirent partout le feu ! ' F1, 60.
*
 
FRACASSERIE n.f.
Néologisme à partir de fracas.
'Des bruits historiques par le fait... comme les moulins à eau de l'an 1000 et les fracasseries des enclumes... des bruits de Musée !' F1, 100.
*
 
FRONDERIE n.f.
Néologisme à partir de fronde, désignant d'abord l'arme de jet, puis 'révolte'.
'Honte aux petites fronderies bourgeoises !' F1, 161.
*

[retour]